Nutritionniste

Appelez dès aujourd'hui pour planifier votre rendez-vous avec notre nutritionniste

Brûlures d’estomac / Reflux gastrique

Le reflux gastro-œsophagien pathologique est une maladie qui entraîne un reflux du contenu de l’estomac vers l’œsophage (le tube qui relie l’estomac à la bouche). Cela peut entraîner des symptômes tels que des brûlures d’estomac, des douleurs dans l’œsophage, un goût désagréable ou amer dans la bouche ou une toux sèche et chronique. La nature de la nourriture mangée, ainsi que le moment et la façon de la manger, sont autant de facteurs pouvant aggraver les symptômes du reflux. Découvrez comment certains changements dans vos habitudes alimentaires peuvent réduire vos symptômes de reflux.

Ulcère gastroduodénal

On croyait autrefois que le stress et les aliments épicés étaient la cause des ulcères, mais nos connaissances actuelles sont plus avancées. Les ulcères peuvent être causés par des bactéries dans l’estomac ou par certains médicaments. Les ulcères sont des plaies douloureuses qui peuvent se développer dans la muqueuse de l’estomac ou de l’intestin grêle, entraînant des vomissements (parfois avec du sang), des ballonnements, des selles foncées et/ou une perte de poids non intentionnelle. Les aliments épicés, l’alcool et la caféine ne causent pas les ulcères, mais ils peuvent aggraver la douleur. Si vous avez besoin d’aide, notre nutritionniste est à votre disposition pour élaborer un programme de nutrition pendant votre guérison d’un ulcère gastroduodénal.

Syndrome du côlon irritable (SCI)

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est un trouble gastro-intestinal qui peut causer des douleurs abdominales, des crampes, des ballonnements, ainsi qu’une constipation, des diarrhées ou les deux. Bien qu’il n’y ait pas de cause spécifique au SCI, l’alimentation et le stress peuvent aggraver les symptômes. Une alimentation saine est essentielle pour réduire les symptômes du SCI. Il est souvent difficile d’identifier les aliments qui déclenchent les symptômes du SCI, il est donc important de consulter une nutritionniste pour bien comprendre le rôle de la nourriture dans vos symptômes et éviter de vous priver inutilement de certains aliments.

Maladie diverticulaire

La maladie diverticulaire est le terme générique qui regroupe la diverticulose et la diverticulite. En cas de constipation, lorsque vous vous forcez, la pression affaiblit les tissus et peut créer de petites poches (ou diverticules) dans le côlon. Au fil du temps, les selles peuvent s’accumuler dans ces poches et y rester coincées, ce qui entraîne une inflammation ou une infection (diverticulite). En cas de diverticulite, votre régime alimentaire doit être modifié pour être pauvre en fibres et contenir peu de résidus. Cependant, afin de prévenir de futures infections, il est important d’avoir un régime alimentaire riche en fibres, ce qui peut s’avérer difficile pour de nombreuses personnes. Pour prévenir ou gérer les symptômes de la maladie diverticulaire, veuillez consulter notre nutritionniste.

Maladie inflammatoire de l’intestin (MII): Colite ulcéreuse / Maladie de Crohn

Le terme de maladie inflammatoire de l’intestin (MII) fait référence à deux maladies, la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. Bien que la cause de la MII soit inconnue, certaines recherches suggèrent qu’elle peut survenir lorsque le système immunitaire du corps attaque des cellules saines du système digestif, ce qui affecte ainsi le côlon ou l’estomac, l’œsophage, la bouche ou l’anus. Les symptômes peuvent être légers ou graves. Ainsi, il est possible de se sentir en bonne santé et « normal(e) » puis de soudainement se sentir mal pendant une poussée. Les symptômes qui se manifestent au cours d’une poussée de MII comprennent la diarrhée, les nausées, la présence de sang dans les selles, la perte d’appétit, la perte de poids non planifiée, la fatigue et/ou la douleur et les crampes abdominales. Au fil du temps, les MII peuvent entraîner des carences en vitamines et en minéraux et une mauvaise santé osseuse. Bien qu’il n’existe pas de traitement pour les MII, vous pouvez mieux gérer vos symptômes et réduire le risque de complications grâce à certains changements dans votre alimentation. Si vous vivez avec une MII, consultez notre nutritionniste pour avoir l’esprit plus tranquille.

Maladie cœliaque

La maladie cœliaque est une affection dans laquelle le gluten endommage l’intestin grêle. Le gluten est une protéine présente dans certains aliments contenant du blé, du seigle et de l’orge. Les dommages causés par le gluten empêchent les intestins d’absorber des nutriments, ce qui provoque des symptômes tels que la diarrhée, la constipation, des gaz, des ballonnements, des douleurs abdominales, ou bien cause un sentiment de fatigue intense, une carence en plusieurs vitamines importantes et/ou une incapacité à cesser de perdre du poids. La maladie cœliaque était auparavant considérée comme une maladie qui n’était diagnostiquée que chez l’enfant, mais des tendances récentes montrent que la maladie cœliaque peut être diagnostiquée à tout âge. Si cette maladie n’est pas gérée correctement, elle peut avoir des conséquences permanentes sur la santé, notamment le développement d’ostéoporose (fragilisation des os), des anomalies des enzymes hépatiques et des ulcères cutanés. Un régime sans gluten strict est la solution pour traiter la maladie cœliaque, mais sans aide, il peut être difficile d’adopter une telle alimentation.

Réduisez votre risque de cancer colorectal

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus répandus au Canada. Saviez-vous que vous pouvez réduire vos risques en modifiant votre alimentation? Certaines viandes transformées, l’alcool et un régime trop faible en fibres peuvent vous exposer à un risque plus élevé de cancer colorectal. Notre nutritionniste peut vous aider à trouver des solutions alternatives pour améliorer votre régime tout en appréciant les aliments que vous mangez.

Constipation

La constipation se produit lorsque vos intestins ne travaillent pas régulièrement, ce qui peut causer des selles sèches, dures et difficiles à évacuer. La constipation peut avoir plusieurs causes, notamment le fait de ne pas boire suffisamment de liquides ou de ne pas manger suffisamment de fibres. Certaines fibres alimentaires sont plus efficaces que d’autres en cas de constipation. Notrenutritionniste  peut vous aider à découvrir les différents types de fibres et la manière d’en inclure plus dans votre alimentation sans avoir à choisir uniquement des options « blé entier ».

Diarrhée

La diarrhée désigne les selles molles et peut être causée par des intolérances alimentaires, par les effets secondaires de certains médicaments ou par des maladies de l’intestin. Certains aliments peuvent déclencher ou aggraver la diarrhée. Mais saviez-vous que certaines formes de fibres peuvent aider à la réduire? En savoir plus avec notre nutritionniste.

Gaz et ballonnements

Les gaz et les ballonnements peuvent être extrêmement gênants et inconfortables pour certaines personnes et complètement normaux pour d’autres. Certaines intolérances alimentaires peuvent être la cause de vos symptômes. La façon dont vous mangez joue aussi un rôle. Notre nutritionniste peut vous aider à trouver des solutions alimentaires pour réduire les symptômes qui vous gênent.

Brûlures d’estomac

Les brûlures d’estomac (ou reflux acide) se produisent lorsque l’acide contenu par l’estomac remonte dans l’œsophage (le tube qui relie l’estomac à la bouche). Cela peut provoquer une sensation de brûlure dans la poitrine. La plupart des gens savent que certains aliments peuvent causer des brûlures d’estomac, mais saviez-vous que le surpoids et la façon de manger peuvent également causer des brûlures d’estomac pendant la journée ou la nuit? Consultez notre nutritionniste pour en savoir plus sur les moyens de réduire vos brûlures d’estomac.

Aliments faibles en FODMAP

FODMAP est l’acronyme des termes anglais Fermentable Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides et Polyols, soit oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et alcools associés. Les FODMAP sont des types de glucides qui ne peuvent pas être bien digérés et peuvent ainsi provoquer des gaz, des ballonnements, des douleurs, de la diarrhée ou de la constipation. Les recherches montrent que plus de 50 % des personnes atteintes du SCI qui suivent un régime alimentaire faible en FODMAP et qui sont assistées par une nutritionniste peuvent constater une amélioration importante de leurs symptômes. Pour en savoir plus sur un régime alimentaire faible en FODMAP pour gérer votre SCI, consultez notre nutritionniste.

Régimes sans gluten

Un régime sans gluten aide à traiter la maladie cœliaque et à en soulager les symptômes. Ce régime ne consiste pas simplement à éviter le pain et les pâtes. Le gluten est une protéine présente dans certains aliments tels que le blé, l’orge, le seigle, le triticale et certains produits transformés à base d’avoine. Mais ce n’est pas tout. Le gluten peut également se trouver dans certaines épices, la sauce brune, les œufs brouillés dans les restaurants, la sauce soya, certains suppléments et même dans certains produits capillaires! Suivre un régime sans gluten de manière incorrecte peut entraîner certaines carences en vitamines et en minéraux qui peuvent affecter la santé de différentes manières.Un nutritionniste peut vous aider à bien comprendre les complexités des régimes sans gluten, pour que vous vous sentiez mieux, une fois pour toutes.

Intolérance au lactose

Normalement, une enzyme appelée lactase décompose le lactose en deux sucres plus petits. La lactase est produite par les villosités qui recouvrent l’intestin grêle. Toutefois, la production de lactase peut être réduite par quelques facteurs, notamment une infection récente, l’âge ou la génétique. L’insuffisance en lactase a pour conséquence une intolérance au lactose pouvant provoquer de la diarrhée, des gaz ou des ballonnements. Cependant, avec certaines précautions, il est possible de rétablir la tolérance au lactose. Pour en savoir plus sur le rétablissement de votre tolérance et/ou la protection de votre santé osseuse en cas d’intolérance au lactose, consultez notre nutritionniste.

Malabsorption du fructose ou du sorbitol

Les aliments que nous mangeons sont constitués de nombreux éléments, dont des sucres. Le fructose est un sucre naturellement présent dans de nombreux aliments, notamment le miel, le blé, les fruits et les légumes. Le fructose est présent sous forme de sucre unique et également sous forme de chaîne d’unités de sucre de fructose (fructane). Normalement, c’est l’intestin grêle qui absorbe le fructose, mais en cas de malabsorption, ce processus est perturbé. Si l’alimentation n’est pas adaptée, la malabsorption du fructose peut causer des symptômes tels que des ballonnements, des gaz, des douleurs abdominales, des selles molles ou de la constipation. Tous les aliments contenant du fructose ne posent pas de problème aux personnes touchées par la malabsorption du fructose. Il est important de comprendre quels aliments contiennent du fructose pour savoir lesquels manger et lesquels limiter.

Offrez-Vous Ce Qu’il Y A De Mieux